BOTANIQUE DU BLÉ

L’homme, penché sur le blé, respecte le rythme que lui dicte la plante. Pour que celle-ci lui donne le meilleur, il doit savoir l’écouter.

LE GRAIN DE BLÉ, UN CONTENU RICHE

LE GRAIN DE BLÉ, UN CONTENU RICHE
Le blé a été créé pour nourrir l’homme : il contient une part des nutriments utiles à l’organisme pour entretenir la vie.
Composition moyenne pour 100 g de blé :
•67 g de glucides (amidon)
• 13,5 g d’eau
• 13 g de protéines
• 3 g de fibres
• 2,5 g de lipides
• 0,40 mg de vitamine B1
• 0,20 mg de vitamine B2
• 1,6 à 2,1 g de minéraux

DÉSHABILLAGE D’UN GRAIN DE BLÉ

La taille du grain de blé est d’environ 6 mm, sa couleur varie du jaune pâle à l’ocre roux, selon la variété. Sa forme rappelle celle d’un petit œuf, parcouru sur toute sa longueur par un sillon.
Une fine brosse de poils est attachée à son extrémité la plus arrondie. Le poids du grain est variable et peut être affecté par divers facteurs : sécheresse, maladies, etc. Si les grains souffrent de manque d’eau ou de la pauvreté du sol, ils sont “échaudés”, maigres et ridés. Le grain comprend trois parties principales :

• l’enveloppe (14 à 16 % du poids du grain),
• l’amande farineuse (81 à 88 % du poids du grain),
• le germe (2,5 à 3 % du poids du grain).

L’enveloppe est formée de membranes très fines : l’assise protéique, la bande hyaline, le tégument séminal, l’endocarpe, le mésocarpe, le péricarpe et l’épicarpe. Le péricarpe, dur et résistant, protège la graine.
L’assise protéique permet de faire adhérer très fortement les membranes de l’enveloppe sur l’amande. Le grain de blé est “indéhiscent”, c’est-à-dire qu’il ne s’ouvre pas tout seul ; il est impossible, même avec un couteau, de le détacher de son enveloppe. Après m